L’évolution de la couture et de la machine à coudre

Comment les machines à coudre modernes se sont-elles améliorées au fil des ans ? Des progrès incroyables ont été réalisés ! Une nouvelle machine à coudre présente des caractéristiques étonnantes.

L’évolution de la couture : Comment les machines à coudre se sont améliorées

Ce n’est un secret pour personne que l’industrie de la mode et de la beauté possède en quelque sorte le monde. Les tendances de la mode changent tous les trois à six mois et avec un tel revirement, c’est une bonne chose que les créateurs de mode (amateurs et professionnels) disposent de machines à coudre pour les aider à rester dans la course.

Bien sûr, il y a des centaines d’années, bien avant la machine à coudre, nous devions tout coudre à la main. En fait, la couture et la couture à la main remontent à 20 000 ans. Si l’on considère que le premier brevet pour une aiguille « pour une machine » a été créé en 1755 par un Allemand du nom de Charles Weisenthal, la machine à coudre est à peine un bambin comparé aux 20 000 ans d’histoire de la couture à la main.

machine à coudre

La machine à coudre a causé un sacré chahut en cours de route et tout au long de ses 300 ans d’histoire, il y a eu des émeutes, des procès et de nombreuses tentatives ratées. Bien que la machine à coudre ait fait un long chemin depuis sa création, nous n’avons aucune idée de la direction qu’elle va prendre avec la technologie.

Les débuts de la machine à coudre

L’année 1755 a été la première inscription d’un brevet britannique. Bien que Charles Weisenthal ait breveté une aiguille qui va avec une « machine », il n’y a pas de description de la machine. On ne sait pas très bien si Weisenthal possédait une véritable machine à coudre ou s’il aimait simplement les aiguilles.

Ce n’est qu’environ 100 ans après et (au moins) six tentatives documentées mais infructueuses de machine à coudre qu’Elias Howe a créé la première machine qui a suscité la controverse. Tout au long de ces 100 ans, un Français a développé la machine qui a fini par provoquer une émeute de la part d’autres tailleurs qui craignaient que l’invention de Barthelemy Thimonnier ne les mette au chômage. Les tailleurs ont brûlé son usine de confection au cours de l’émeute et ont failli tuer Thimonnier.

Bien que Walter Hunt soit à l’origine de la première machine à coudre en état de marche (en 1834), il n’a jamais breveté ses mises à jour de peur de mettre les gens au chômage. Le premier brevet américain a été accordé à Elias Howe en 1846 pour un procédé qui « utilisait du fil provenant de deux sources différentes ».

C’est en 1850, lorsqu’Isaac Singer a mis en production de masse des machines à coudre avec sa machine qui déplaçait l’aiguille de haut en bas et non d’un côté à l’autre (comme la broderie), que la machine à coudre telle que nous la connaissons (mécanisée avec une pédale) est née.

Isaac Singer a eu une myriade de procès tout au long de sa vie mais il a continué à les gagner grâce à sa façon de travailler, de breveter et de formuler les descriptions. Ce n’est pas qu’il avait la meilleure machine, c’est qu’il savait comment vendre les appareils aux masses qui ont fait de son nom une marque (même aujourd’hui).

L’évolution de la couture

Une fois la machine à coudre produite en série, il était temps d’améliorer le type de couture que les gens pouvaient faire. Bien sûr, il existe de nombreuses façons de faire du point de croix, des ourlets, des boutons et des sacs avec de la couture manuelle. Mais, comme la machine à coudre a permis de réduire le temps de fabrication des vêtements, il était temps pour les tenues d’obtenir de nouvelles formes de couture.

Au cours de l’été 1857, James Gibbs a breveté la machine à coudre à point de chaînette, à fil unique. Grâce à ce type de couture, nous n’avions plus besoin d’utiliser plusieurs types de fils pour coudre. En 1873, Helen Augusta Blanchard a donné naissance à la machine à coudre au point zig-zag et a breveté sa machine pour mieux sceller les bords des coutures. Lorsque le point zig-zag est utilisé, le vêtement cousu est plus solide, ce qui prolonge sa durée de vie.

Mme Blanchard a également fait breveter d’autres améliorations aux machines à coudre et a déposé 28 brevets en son nom. Elle a créé une machine à coudre les chapeaux, des aiguilles chirurgicales et d’autres améliorations.

Enfin, en 1889, des machines à coudre mécaniques ont été produites en série pour un usage domestique. En 1905, dans tous les États-Unis, les gens utilisaient des machines à coudre électriques.

Comment la couture change-t-elle ?

Lorsque vous changez de couture, cela peut modifier la décoration d’un vêtement, la solidité et la tendance de la mode. Lorsque les créateurs de mode intègrent la couture dans leur ligne de vêtements, ils ont tendance à utiliser une méthode innovante rarement vue. Certains stylistes utilisent la couture pour mettre en valeur la silhouette humaine et d’autres peuvent utiliser la couture pour dissuader un point de mire évident.

La couture change à chaque fois que le couturier modifie ses points de couture. Si l’évolution de la machine à coudre a été pour le moins mouvementée, c’est la couture qui continue d’inspirer et d’étonner les personnes qui achètent des vêtements, des rideaux, des couettes et d’autres produits manufacturés.

Ocean Corner